Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Plus de personnes auront la possibilité de s'épanouir durablement

Communiqué

Plus de personnes auront la possibilité de s'épanouir durablement

Lancement du Projet pilote de l'Ontario portant sur le revenu de base à Thunder Bay, Hamilton et Lindsay

Cabinet de la Première ministre

Le gouvernement de l'Ontario lance un projet pilote afin d'évaluer si un programme de revenu de base peut offrir un meilleur soutien aux travailleurs vulnérables, améliorer la santé et l'éducation des personnes à faible revenu et contribuer à ce que tout le monde en Ontario profite de la croissance économique de la province.

La première ministre Kathleen Wynne a dévoilé aujourd'hui les détails du Projet pilote de l'Ontario portant sur le revenu de base au centre LiUNA Station à Hamilton. L'étude d'une durée de trois ans examinera de quelle manière un revenu de base élargirait les possibilités et les perspectives d'emploi des personnes à faible revenu, tout en leur procurant une plus grande sécurité individuelle et familiale.

L'économie de l'Ontario est relativement vigoureuse, mais de nombreuses personnes dans la province n'en bénéficient pas dans leur vie de tous les jours. Il y a des gens qui éprouvent de la difficulté à absorber l'augmentation du coût de la vie et se trouvent confrontés à la précarité de l'emploi, sans guère de sécurité d'emploi ou d'avantages sociaux. Ce projet pilote examinera si un revenu de base peut combler cet écart et donner aux gens la sécurité et les possibilités dont ils ont besoin pour atteindre leur potentiel.

Trois régions participeront à l'étude. L'initiative débutera à la fin du printemps à Hamilton, incluant Brantford et le comté de Brant, ainsi qu'à Thunder Bay et ses environs. Le troisième volet de l'initiative commencera d'ici l'automne à Lindsay.

Dans le cadre du programme de revenu de base élaboré en Ontario, les participants admissibles toucheront :

  • jusqu'à 16 989 $ par an dans le cas d'une personne seule, moins 50 % de tout revenu gagné;
  • jusqu'à 24 027 $ par an dans le cas d'un couple, moins 50 % de tout revenu gagné;
  • un montant additionnel pouvant atteindre 6 000 $ par an dans le cas d'une personne handicapée.

Un revenu de base soutient les personnes qui intègrent le marché du travail, y participent déjà ou poursuivent leur éducation. Les participants au projet pilote pourront accroître leur revenu total en combinant le revenu de base à leur revenu d'emploi. Le revenu de base sera réduit de 50 cents pour chaque dollar de gain de travail.

Dans le cadre de ce projet pilote, les personnes dont les gains d'emploi sont inférieurs au montant du revenu de base recevront des paiements réguliers qui leur donneront les moyens de satisfaire à des besoins essentiels comme le logement et la nourriture. Dans les trois régions où l'on mettra cette formule à l'épreuve, le projet pilote s'adressera à 4 000 participants de 18 à 64 ans qui auront été reconnus comme admissibles à des paiements de revenu de base. À la fin du printemps, les résidents de ces régions commenceront à recevoir de l'information sur le projet pilote et la façon d'y participer. La province travaillera en partenariat avec ces collectivités et d'autres experts afin de s'assurer que le Projet pilote de l'Ontario portant sur le revenu de base est équitable, efficace et valide sur le plan scientifique.

L'Ontario a également entrepris les premières étapes de la planification d'un projet pilote parallèle distinct pour les Premières Nations, conçu en collaboration avec des partenaires des Premières Nations.

Notre approche concernant le revenu de base est un moyen rationalisé de fournir du soutien au revenu en fonction d'un seuil minimum qui empêche les personnes de tomber entre les mailles du filet, quelle que soit leur situation. Cette conception s'inspire des conseils formulés par le conseiller spécial sur le revenu de base, Hugh Segal, qui a remis son rapport en novembre. Nous avons également tenu compte des commentaires et observations que nous ont fait parvenir des milliers de personnes et d'organismes lors des consultations tenues dans toute la province.

Veiller à ce que chaque personne ait la possibilité d'atteindre tout son potentiel, cela fait aussi partie du plan de l'Ontario visant à créer des emplois, à faire croître notre économie et à aider la population dans sa vie quotidienne.

Faits en bref

  • L’Ontario est l’un des nombreux territoires, dont la Finlande, le Kenya et les Pays-Bas, qui ont mis en oeuvre ou qui envisagent de mettre en oeuvre un projet pilote portant sur le revenu de base.
  • Les personnes sélectionnées dans les collectivités où se déroulera le projet pilote commenceront à recevoir des trousses de demande en mai.
  • Les personnes admissibles au Projet pilote de l'Ontario portant sur le revenu de base seront choisies au hasard pour recevoir le revenu de base ou pour faire partie d’un groupe de contrôle qui ne le reçoit pas.
  • Les bénéficiaires du programme Ontario au travail qui participent au projet pilote continueront de recevoir les prestations du Programme de médicaments de l’Ontario tandis que les bénéficiaires du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées continueront de recevoir les prestations du Programme de médicaments de l’Ontario de même que les prestations de soins dentaires.
  • Une personne seule ayant un revenu annuel de 10 000 $ provenant d’un emploi à temps partiel recevrait un montant additionnel de 11 989 $ en revenu de base (16 989 $ moins 50 % de son revenu gagné), pour un total de 21 989 $.
  • On fera bientôt connaître le nom du consortium en recherche de tierce partie qui fera l’évaluation de la recherche. La province mettra sur pied un groupe consultatif doté d’experts en recherche et évaluation pour veiller à ce que le projet pilote soit mené dans la plus grande intégrité, avec rigueur et selon des normes éthiques.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

Kathleen Wynne

« Tout le monde devrait profiter de la croissance économique de l’Ontario. Un revenu de base aidera les gens de notre province à atteindre un meilleur niveau de vie. Il leur donnera la tranquillité d’esprit en sachant qu’ils peuvent assumer leurs besoins de base et qu’ils ont la possibilité de gagner plus en travaillant. Je crois que ce projet pilote est un moyen pour le gouvernement d’avoir un effet positif et je suis ravie que l’Ontario soit un chef de file dans le développement d’une telle approche qui aidera plus de gens de notre province à faire des progrès et à continuer d’en faire. »

Kathleen Wynne

première ministre de l’Ontario

Dre Helena Jaczek

« Le projet pilote portant sur le revenu de base met à l’essai une nouvelle approche pour soutenir le revenu d’une manière prudente et graduelle et veiller à ce que cela soit fait correctement. Nous commençons à petite échelle et nous tenons compte des leçons que nous avons tirées pour les étapes suivantes. Notre objectif est de mieux comprendre si cette approche pourrait aider les personnes à faible revenu dans leur vie de tous les jours. »

Dre Helena Jaczek

ministre des Services sociaux et communautaires

Chris Ballard

« Chaque personne qui lutte contre la pauvreté est une personne à qui on refuse la possibilité d’améliorer sa vie. Le projet pilote portant sur le revenu de base nous aidera à trouver des moyens de faciliter la vie des Ontariens et Ontariennes en éliminant les obstacles qui empêchent toujours d’améliorer la santé, l’emploi et le logement d’un trop grand nombre d’entre nous. Faire l’essai d’un revenu de base n’est qu’une des manières que nous utilisons pour veiller à ce que toutes les familles vivent dans la dignité, en sécurité et exempte de la pauvreté. »

Chris Ballard

ministre responsable de la Stratégie de réduction de la pauvreté

Partager

Tags

Affaires et économie Gouvernement Domicile et communauté Travail et emploi Impôts et avantages fiscaux Réduction de la pauvreté